Déracinés Des Hommes

from by Francbâtards

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

lyrics

L'arbre dans la terre, prend de l'eau, donne de l'air
L'Homme pollue l'air, vole l'eau, viole la terre.

Difficile de croire, en nos dirigeants, ciboire
Qui nous laissent croire
Que nos mines et nos forêts, véritables mines d'or
Sont bien exploitées, et bien exploitables
Par ces exploiteurs américains, ou américanisés
Qui sont non-taxés et non-imposés,
Qu’on laisse profiter, qu'on laisse s'engraisser.

Ils utilisent la sous-traitance
Question de malveillance
Ils polluent sans surveillance
Exploitent avec incompétence, car sans pénitence
Préfèrent s'en mettre plein la panse
Ils digèrent nos ressources
Comme ils le font avec l'eau de source
Ils font ça à la course
Question d'avoir du lousse
Et d'avoir tout détruit
Avant qu'on ait réagi, à toutes leurs conneries
Qu'ils préfèrent faire ici!

(*)
Maronèr, malokèr, dann RMI mâle oki.
Fin d'mwa nou lé oki
Liberté, maléré, komandèr sa malèr
Simagré arété,
Bann pésèr mavouzé bann plantèr rèt atèr.

Sèt an tèt i antèt, bann rékin malonète
Sèt an ké vite i pèt.
Lé pa bon mé nou asèt mèm.
Nou lé révolté mé nou kasèt mèm.
Twé na pi larzan mé ti dépans mèm,
To la fin' obèz mé ti manz mèm.

Car ici, ils ne paient pas pour les dégâts
Préfèrent dégâts r'pires
Laissant la dette écologique
Au peuple dans la mire.
Car les trous sont ici
Comme dans Trou Story
C'est une True story
Ce n’est pas une Toy Story.
Les politiciens jouent ici
Leurs enveloppes fructifient
Tant que le peuple d'ici
Préfèrera Loft Story
Nos ressources seront détruites

L'arbre dans la terre, prend de l'eau, donne de l'air
L'Homme pollue l'air, vole l'eau, viole la terre.

(**)
Minui, mi mars dann somin
Fénwar fé pèr amwin,
Anplis parey in ga kasèt derièr pié d'tamarin.
Ala li sort' li di amwin :
"Done kaskèt, baskèt, téléfone, le fric aboul."
Ui té marmay fo fé tansion lé ga na kagoul,
Mé riskap cé li na plis pèr ké ou.
Riskap la misèr kapay son kèr pou zèt sa dann somin.
Lo système la gayn ali, riskap li va gayn amwin,
Dann son min na in fizi, dann lé mièn rienk in zwin.

I pous, mi ras, i sèk, mi trouss
Alala mi touss i déstrès la frouss.
Vèy si vi virvol anlèr, zoli flèr
Man vi va vang vitman, dési varang la tèr.
Alon varanguèr ! Alon vol volèr !
Koman papang, kapay tang.
Koman la sann, i arsèrv i arflanm.
Koman lodèr l'ylang la lir mon lang kosé,
Koman bann fanm kapay ton kèr trann sofé.
Sofé, sofé, sofé.
Koman solèy bondié dési gran matin rozé.


Les ressources vitales, terre, eau et air,
Ne sont plus disponibles pour moi et mes frères.
Le capitaliste a capitalisé.
Il ne faut pas capituler, à la capitalisation,
Refusons l'uniformisation!
Ils contrôlent l'information,
Veulent faire de la formation
Par internet, les journaux et la télévision
Refusons la formalisation!
Car si pour eux c'est la seule possibilité
Et que ce n’est qu'une formalité.
Je propose de se former
Et d'être prêts et engagés
Pour ne pas se faire manipuler
Par les nouvelles royautés!

(***)
Mi artrouss, ti touss
Ton léspri i pouss.
Mounwar fo lévé,
Alon plant sa dans la brouss !
Soman vèy, si vi va chap atèr petit frère.
Bonpé i zalouz, i abiz,
Ton kèr i mavouz.
Na in pé i taz, aprésa i raz koko.
Mé to la fin alé, on zié i plèr rouz.
Koman bann zarmé ral si bann zèn.
Koman gro bidzé i ramèn la pèn.
Koman pou la santé ti anval kasé brilé.
Koman la sèn télé tass la sèn dan ton pié.
Brilé, brilé, brilé.
Koman solèy bondié dési in landmin kasé. x2
To la mèt léfé,
To la mèt léfé kasé !

L'arbre dans la terre, prends de l'eau, donne de l'air.
L'Homme pollue l'air, vole l'eau, viole la terre.

__________________________________________

*
Maronèr° mal au cœur
RMI, hommes fauchés,
Liberté, malheureux. Les dirigeants et leur malheur.
Arrêtez les simagrées.
Les pêcheurs délaissés et les planteurs la risée.
Ceux en tête s'entêtent, des requins malhonnêtes.
Ceux en queue vite s'essoufflent.
Ce n'est pas bon mais on achète quand même,
On est révoltés mais on se cache quand même,
Tu n'a plus d'argent mais tu dépenses quand même,
Tu es déjà obèse mais tu manges quand même.

°Esclaves qui fuyaient l'oppression
pour s'établir dans la nature réunionnaise. (Cf. Kaf Maron)


**
Minuit, je marche dans la rue.
L'obscurité m'effraie,
En plus on dirait qu'un mec se cache derrière le tamarinier.
Il surgit puis me dit :
"Donne! Casquette, baskets, téléphone et le fric aboule!"
Il faut faire attention aux mecs cagoulés,
Mais peut-être qu'il a plus peur que toi.
Peut être que la misère s'est emparée de son cœur
Pour le jeter dans la rue.
Le système l'a eu, peut-être que lui m'aura,
Dans sa main il y a un fusil
Et dans la mienne juste un joint.

Ça pousse, j'arrache, ça sèche, je roule,
Et la je tousse, ça déstresse la frousse.
Prends garde! Si tu virevoltes en l'air, jolie fleur.
Mais vis, va vite flâner sur la varangue de la Terre.
Allons varangueurs! Allons voler les voleurs!
Comme le papangue qui attrape le tangue.
Comme la cendre, qui renaît et flambe à nouveau.
Comme l'odeur de l’ylang a lu sur mes lèvres,
Comme les femmes qui saisissent ton cœur qui chauffe.
Chauffé, chauffé, chauffé.
Comme le soleil de Dieu, sur la rosée à l'aube.

***
Je roule encore, tu tousses
Et ton esprit pousse.
Il faut se lever,
Allons planter ça dans la brousse.
Par contre prends garde,
Si tu tombes petit frère!
Beaucoup jalousent puis abusent,
Et ton cœur déteint.
Il y en a qui te bourrent le crâne,
Et ensuite te le rasent.
Mais tu es déjà parti, tes yeux pleurent rouge.
Comme les armées qui embobinent les jeunes.
Comme les gros budgets qui annoncent la sentence.
Comme pour ta santé tu avales des cachets, brûlés.
Comme les chaînes de télé t’enchaînent les pieds.
Brûlé, Brûlé, Brûlé.
Comme le soleil de Dieu sur un lendemain cassé.
Tu te défonces aux cachets, maintenant tu encaisses.

credits

from Francbâtards (album), released January 25, 2014

tags

license

all rights reserved

about

Francbâtards Montreal, Québec

Francbâtards rassemble des francophones d'à travers le monde: Québec, France, Île Maurice et l'Île de la Réunion. Il s'inspire aussi du concept de batarsité de Danyel Waro. Les différents horizons musicaux des membres qui forment le groupe amènent un mélange de genre allant du Ska/Reggae au Rap/World, touchant aussi au Funk et au Punk. Autant de styles revendicateurs et qui invitent à danser! ... more

contact / help

Contact Francbâtards

Streaming and
Download help

Redeem code